Grâce à un projet européen, la Confédération Construction désire apporter les compétences adéquates aux travailleurs de demain

BELGIUM / Le progrès technologique, l’innovation et la numérisation offrent nombre d’opportunités, mais requièrent aussi des travailleurs qu’ils maîtrisent de nouvelles compétences. Cette évolution se produit également dans le secteur de la construction, mais les entreprises de construction ont parfois du mal à suivre. La recherche de profils adéquats est loin d’être un fleuve tranquille. La Confédération Construction désire améliorer les choses, et prend dès lors part à un projet de la Commission européenne baptisé Blueprint.

Bruxelles, 2 avril 2019.- Les compétences requises des travailleurs sur le marché du travail évoluent à une vitesse accélérée, dans la construction aussi. L’avancée inexorable du numérique, les changements sur le plan de l’énergie, ou encore le développement de l’économie circulaire augmentent les besoins en profils nouveaux, en profils plus techniques. Et ces profils sont généralement difficiles à trouver.

Afin de permettre à davantage de travailleurs de disposer des compétences nécessaires pour répondre au nombre croissant de postes à pourvoir, la Confédération Construction participe au projet européen Blueprint, aussi dénommé « Construction Blueprint », avec trois organisations sectorielles européennes, 8 autres fédérations sectorielles nationales similaires à la Confédération, et 12 centres de formation répartis dans 12 pays de l’Union.

Premièrement, la Confédération Construction analysera les discordances entre les compétences actuelles et celles du futur ; elle examinera le nombre de travailleurs à former, et développera des mesures pour remédier à l’inadéquation actuelle entre l’offre et la demande. L’objectif est de dégager les bonnes pratiques et initiatives novatrices, de sorte qu’elles puissent également être appliquées dans d’autres Etats membres. Au final, les compétences des travailleurs devront progresser sur le plan de la numérisation, de l’efficacité énergétique et de l’économie circulaire, et celles-ci devront faire l’objet d’une certification. Une campagne de sensibilisation à grande échelle sera également mise en place.

Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué de la Confédération Construction : « Blueprint est un projet ambitieux, mais vital pour notre secteur. Les compétences nécessaires dans la construction évoluent à un rythme accéléré. Notre secteur doit se montrer proactif et prendre les devants ».

 

À PROPOS DE LA CONFÉDÉRATION CONSTRUCTION

La Confédération Construction défend les intérêts de plus de 15.000 entreprises du secteur de la construction (indépendants, PME et grandes entreprises) actives dans tous les segments de la construction. Elle est présente au niveau local, régional, national et européen. La Confédération est à l’initiative de grands événements tels que le Forum Construction et la Journée Chantiers Ouverts.

www.confederationconstruction.be ou @ConfedConstruct

Downloads

Menu